Débouchés et lieux d’activité possibles

Avec ton diplôme en coopération internationale, tu peux exercer comme expert en coopération ou attaché à la coopération au développement, chargé de projet ou de mission (culturels, économiques, humanitaires, etc.), chargé de recherches ou d’études, leveur de fonds, gestionnaire/coordinateur socioculturel, gestionnaire de ressources, entrepreneur en économie sociale, consultant, formateur, missionnaire, …  

Les lieux d’activité possibles sont nombreux ! Tu peux te tourner vers les ONG, les organisations humanitaires, les instances nationales, européennes ou internationales (OTAN, …), les services publics fédéraux (ex : SPF affaire étrangère), la Coopération technique belge (CTB), les universités, les associations culturelles et socioculturelles, les ligues ou mouvements internationaux, la direction générale de la coopération au développement, …

 

Importance des compétences comportementales

En plus des compétences techniques acquises durant les études, les employeurs recherchent chez un jeune diplômé des compétences comportementales. Tu pourras valoriser sur ton CV les compétences suivantes en fonction de ta personnalité : 

  • Capacité d’analyse
  • Contact facile et aisance relationnelle
  • Capacité de négociation et sens commercial
  • Autonomie
  • Capacité organisationnelle
  • Polyvalence
  • Flexibilité, adaptation et disponibilité
  • Force de persuasion
  • Gestion de projet
  • Capacité de fidélisation
  • Réseautage et entretien de partenariat

 

Marché de l’emploi

Les opportunités à l’étranger sont possibles via l’humanitaire, les instances nationales, européennes ou internationales ou les ONG (OTAN, Oxfam, …).

La Coopération au développement belge finance des organisations internationales et leur fournit du personnel. Voici quelques exemples :

  • Les volontaires des Nations Unies (VNU)
  • Les experts associés (JPO)
  • Les Jeunes Volontaires-Stagiaires (UNV-Youth)
  • Le programme "Stagiaires" à secteurs de la santé, du développement agricole, de l'éducation, des droits de l'homme et de la prévention des conflits, de l'environnement, de la lutte contre la pauvreté et de l'égalité entre femmes et hommes (12 mois maximum).

La Commission européenne recherche des experts afin d'effectuer des missions d'assistance technique dans leurs domaines de spécialisation respectifs. Ces missions s'inscrivent dans des domaines variés, y compris pour la mise en œuvre d'opérations d'aide/sécurité alimentaire et d'aide humanitaire. Tu trouveras plus d’informations sur le site de l'Office de coopération EuropeAid.

Les universités ont souvent une plateforme ou un forum de coopération internationale mais cela ne représente pas forcément de nombreuses opportunités d’emploi. Cependant, elles proposent des bourses pour participer à des projets via la DGD (Direction générale de coopération au développement) comme par exemple : les bourses de WBI. La Fédération Wallonie Bruxelles a des accords de coopération scientifiques avec différents pays etoffre des aides à des chercheurs pour leurs séjours à l'étranger. Des bourses sont aussi octroyées à des étudiants diplômés de l'enseignement supérieur, des chercheurs et des artistes.

Pense aussi aux administrations publiques car dans un premier temps, ce qui est pris en compte est le niveau de diplôme et non la filière étudiée. Les types de fonctions proposées sont nombreuses et élargies. Cela peut représenter une belle première expérience !

 

Besoin de sites de recherche d’emploi dans ton domaine ?

Tu pourras trouver des offres d’emploi sur notre site et sur les sites classiques de recherche d’emploi comme IndeedJobatRéférencesStepstone ou encore Student.

Il existe aussi des sites dédiés à l’action sociale comme le guide social ou alterjob. Pour la coopération au développement, dirige-toi vers le site d’acodev. Le site jeminforme.be propose régulièrement des stages comme coopérant.

Voici quelques sites de recherche d’emploi dans les administrations publiques Belges :

Pour l’étranger, renseigne toi sur les ONG et associations humanitaires dans le monde.

Le Portail de la Commission Européenne contient de nombreuses opportunités d’emploi en Belgique et à l’étranger dans tous les domaines. En entrant par exemple le mot-clé « coopération internationale », tu trouveras des offres d’emploi correspondant à ton profil. 

L'ONU et l’OTAN proposent également des emplois et des programmes de stages accessibles aux jeunes diplômés permettant d’acquérir de l’expérience. 

Voici également quelques exemples de sites spécialisés dans la coopération internationale :

 

Importance du réseau

Le bouche à oreille et le réseau personnel sont deux facteurs très importants dans ta recherche d’emploi. Pour développer ton réseau, nous te conseillons de participer à des évènements en lien avec ton domaine d’activité comme des salons, des conférences, … cela te permettra de faire des rencontres intéressantes au niveau professionnel. Tu peux également surfer sur des blogs et des forums. 

La cellule emploi de ton université est aussi une vraie ressource. N'hésite donc pas à la contacter. C’est gratuit et tu pourras bénéficier de conseils pour ta recherche d’emploi, la rédaction de ton CV, de ta lettre de motivation, … Consulte aussi régulièrement le site web de ton université et inscris-toi comme alumni pour élargir ton réseau. 

La présence sur les réseaux sociaux mais aussi l’utilisation de ceux-ci à des fins de recherche d’emploi se développent de plus en plus. Twitter est de plus en plus utilisé par les employeurs, tu peux y retrouver des offres d'emploi en utilisant les hashtags : #emploi, #job, …. LinkedIn est le réseau social professionnel par excellence et Facebook est également un bon allié de la recherche d’emploi, fais donc attention à ce que tu postes.

 

Nos conseils

  • Lis bien le contenu des offres d’emploi et ne t’arrête pas au titre de la fonction demandée
  • Postule spontanément et dépose ta candidature dans des réserves de recrutement
  • Elargis ta recherche à différents domaines !
  • Perfectionne-toi en langue (le néerlandais est un atout si tu souhaites travailler à Bruxelles et l’anglais est un impératif si tu souhaites t’expatrier)

 

Ces informations ne sont pas exhaustives. Des questions ? Besoin d’un conseil ? Tu peux toujours demander à rencontrer un conseiller