Débouchés et lieux d’activité possibles

Avec ton diplôme, tu peux exercer comme sociologue, anthropologue, chercheur ou chargé d’études/recherches, coopérant international, conseiller en développement social ou local, chargé de mission ou de projet, analyste, enseignant, formateur, responsable syndical, attaché ou assistant en cabinet ministériel, rédacteur presse, …

Plusieurs domaines sont concernés : relations interculturelles, environnemental, social, santé, coopération et développement, … et les lieux d’activité sont nombreux : administrations régionales, nationales, internationales, milieu associatif (ONG, associations, socioculturel, insertion, …), écoles, bureaux d’études, syndicats, fédérations, CPAS, mutuelle, entreprise, parti politique, institutions européennes ou internationales, service des ressources humaines, marketing, communication, institut de sondage, …

 

Importance des compétences comportementales

En plus des compétences techniques acquises durant les études, les employeurs recherchent chez un jeune diplômé des compétences comportementales. Voici quelques exemples de compétences que tu pourrais valoriser sur un CV en fonction de ta personnalité :

  • Capacité d’analyse et d’observation
  • Esprit de synthèse
  • Capacité à utiliser des méthodes de travails et des outils spécifiques
  • Interprétation des comportements humains
  • Capacité rédactionnelle
  • Neutralité et objectivité
  • Capacité d’adaptation
  • Communication écrite et orale

 

Marché de l’emploi

La coopération au développement est une opportunité plus qu’intéressante mais elle signifie des déplacements à l’étranger.

Le thème de ton mémoire de dernière année peut avoir une grande importance dans l’orientation de ta recherche d’emploi.

Le milieu de la recherche représente seulement 5% des offres d’emploi.

Les employeurs apprécient davantage un sociologue qui a complété sa formation par un master complémentaire dans le domaine de la gestion, de l’économie, du droit, … 

Pour te donner une idée par secteur, les offres d’emploi sont réparties comme suit :

  • Services publics : 44%
  • Secteur non marchand (milieu associatif, …) : 28%
  • Secteur privé (entreprise, …) : 19%
  • Secteur de l’enseignement et de la recherche : 23%
  • Secteur de l’action sociale et de la santé : 17%

N’hésite pas à multiplier les canaux de recrutement (candidature spontanée, utilisation des réseaux sociaux, réserve de recrutement, présentation en personne, …) !

Pense aussi aux administrations publiques car dans un premier temps, ce qui est pris en compte est le niveau de diplôme et non la filière étudiée. Les types de fonctions proposées sont nombreuses et élargies. Cela peut représenter une belle première expérience !

 

Besoin de sites de recherche d’emploi dans ton domaine ?

Tu pourras trouver des offres d’emploi sur notre site et sur les sites classiques de recherche d’emploi comme IndeedJobatRéférencesStepstone ou encore Student.

Il existe aussi des sites dédiés à l’action sociale comme le guide social ou alterjob. Pour la coopération au développement, dirige-toi vers le site d’acodev. Le site jeminforme.be propose régulièrement des stages comme coopérant.

Il existe également un site spécifique au sociologue , proposant emplois, missions et stages en Belgique.

Si l’aide humanitaire t’intéresse, n’hésite pas à consulter Nethumanitaires.

Coté enseignement : pour déposer ta candidature et en savoir plus sur les cours que tu peux donner, n’hésite pas à consulter la plateforme Primoweb. Pour des emplois universitaires, tu peux aussi jeter un œil sur le site académicposition, tu y trouveras principalement des offres en anglais.

Voici quelques sites de recherche d’emploi dans les administrations publiques Belges :

Puiseurs sites existent également à l’étranger :

 

Importance du réseau

Le bouche à oreille et le réseau personnel sont deux facteurs très importants dans ta recherche d’emploi. Pour développer ton réseau, nous te conseillons de participer à des évènements en lien avec ton domaine d’activité comme des salons, des conférences, … te permettant de faire des rencontres intéressantes au niveau professionnel. Tu peux également surfer sur des blogs et des forums. 

La cellule emploi de ton université est aussi une vraie ressource. N'hésite donc pas à la contacter. C’est gratuit et tu pourras bénéficier de conseils pour ta recherche d’emploi, la rédaction de ton CV, de ta lettre de motivation, … Consulte aussi régulièrement le site web de ton université et inscris-toi comme alumni pour élargir ton réseau. 

La présence sur les réseaux sociaux mais aussi l’utilisation de ceux-ci à des fins de recherche d’emploi se développent de plus en plus. Twitter est de plus en plus utilisé par les employeurs, tu peux y retrouver des offres d'emploi en utilisant les hashtags : #emploi, #job, …. LinkedIn est le réseau social professionnel par excellence et Facebook est également un bon allié de la recherche d’emploi, fais donc attention à ce que tu postes.

Voici par exemple deux pages Facebook intéressantes :

 

Importance des agences intérim

Les agences intérim peuvent être un bon tremplin pour un premier job ! Tu trouveras sur le site de Federgon une liste des agences intérim par région. Elles proposent régulièrement des offres d’emploi qui correspondent de près ou de loin à ton profil. A toi de voir si tu acceptes le job, mais n’oublie pas que les employeurs engageront plus facilement quelqu’un qui a de l’expérience. Des missions d’intérim sont valorisables sur un CV et peuvent jouer en ta faveur lorsque tu postules à un emploi.

 

Conseils

  • Lis bien le contenu des offres d’emploi et ne t’arrête pas au titre de la fonction demandée
  • Postule spontanément et dépose ta candidature dans des réserves de recrutement
  • Perfectionne-toi ou continue d’alimenter tes connaissances en langues
  • Elargis au maximum ton horizon de recherche

Ces informations ne sont pas exhaustives. Des questions ? Besoin d’un conseil ? Tu peux toujours demander à rencontrer un conseiller.