Tu dois bien préparer ton entretien d’embauche.

Les points directement en rapport avec le job bien sûr, mais aussi les détails.

Avec ton conseiller Forem, tu peux te préparer à l’entretien d’embauche :

profites-en !

Tu peux aussi participer à un atelier collectif.

Carrefour Emploi Formation Orientation

 

A quoi sert l’entretien d’embauche ?

Pour toi : c’est l’occasion de convaincre l’employeur que tu es bien la personne qu’il recherche pour le job.
Pour l’employeur : c’est le moment de s’assurer que tu corresponds bien aux exigences de l’emploi et de comparer tes compétences à celles d’autres candidats.

Je m’habille comment ?

Tu dois rester toi-même mais aussi montrer que tu corresponds bien à l’entreprise. Évite les accessoires voyants et choisis une tenue dans laquelle tu es à l’aise. Elle doit faire « professionnel ». Si tu ne sais pas trop, tu peux toujours passer devant l’entreprise à l’heure de la sortie pour te faire une idée du style des employés qui y travaillent.

J'y vais comment?

L’important est d’arriver à l’heure. Choisis le mode de transport le plus adapté et le moins soumis aux imprévus (embouteillages, grève des transports, panne…). C’est la veille que tu prévois tout : moyen de transport et itinéraire. Prévois une bonne heure de réserve.

Qu’est-ce que je fais si je suis très en avance ?

Si tu as plus de 20 minutes d’avance, patiente dehors. Et garde bien ton GSM à l’œil. Par contre, une fois que tu entres dans le bâtiment, éteins-le, sinon tu oublieras !

J’y vais préparé ou je la joue spontané ?

Il n’y a pas à hésiter : prépare-toi. Ce que tu vas dire bien sûr, mais aussi ta tenue, l’itinéraire, tes premiers mots. C’est la veille qu’il faut tout prévoir et répéter. Tu seras mille fois plus calme lors du rendez-vous et tu dormiras certainement mieux.

Penses à vérifier grâce au calculateur en ligne si tu as droit à une des deux aides à l'emploi : Impulsion - 25 ans et Impulsion Insertion. Il peut s'agir d'un bon argument pour décrocher un contrat de travail !

Comment je fais bonne impression dès le départ ?

Les premières minutes sont en effet très importantes pour faire en sorte d’être perçu positivement par le recruteur. Entraîne-toi à :

  • ouvrir la porte calmement mais avec énergie,
  • à serrer la main fermement,
  • à dire bonjour en articulant bien : « Lucas Martin, enchanté de vous rencontrer »,
  • à t’asseoir confortablement et correctement à la fois…

Le but ? Ne plus avoir à penser à ces détails une fois sur place pour pouvoir te concentrer sur l’entretien lui-même !

Je dis quoi ?

La première question est souvent : « Parlez-moi un peu de vous ». Prépare quelques phrases pour te présenter : ton âge, ta formation, pourquoi tu t’intéresses à ce poste…

Pour le reste, tu vas principalement répondre aux questions du recruteur en montrant ton intérêt et ton enthousiasme pour le job. L’important, c’est de bien connaître le CV et la lettre de motivation que tu leur as envoyés :

  • Pourquoi as-tu choisi ta formation ?
  • Si tu as changé en cours de route, quelle était ta motivation ?
  • Pour les compétences en rapport avec le poste, attends-toi à ce que l’on te demande de donner des éléments concrets. En plus des compétences techniques nécessaires pour le poste, pense aussi à tes autres qualités.

Consulte les questions les plus fréquemment posées en entretien d’embauche

Et si le recruteur ne dit plus rien ?

C’est lui qui mène la danse. Ne sois pas trop bavard : il faut répondre aux questions qui te sont posées mais il n’est pas utile d’en dire plus. Attends donc la question suivante sans t’agiter…

Un peu de bluff pour passer en force ?

Ce n’est pas une bonne idée, un recruteur s’en rend facilement compte. Si on te pose des questions sur des points plus faibles, pense à indiquer ce que tu as fait pour corriger cela ou comment tu as mis cette expérience à profit pour avancer.

Exemple :

Tu as interrompu ta formation pendant plusieurs mois ?

Tu dois pouvoir expliquer que tu t’es rendu compte que cette formation ne te convenait pas. Tu as ensuite choisi une autre orientation plus adéquate pour telle et telle raison.

Et pour finir en beauté ?

Demande comment les prochaines étapes se dérouleront et dans quel délai tu auras des nouvelles. Tu peux aussi en profiter pour demander à ton interlocuteur ce qu’il a pensé de ta candidature. Remercie-le et… reste bien joignable !

Quelque chose à faire après l’entretien ?

Si tu n’as pas de nouvelles à l’issue du délai annoncé, recontacte le recruteur.
Si tu en as l'occasion, demande un feedback.

Quel que soit le résultat, chaque entretien est un entraînement : fais le point avec ton conseiller en identifiant les difficultés que tu as rencontrées, histoire de retravailler tes réponses pour la prochaine fois.

J’emmène quelque chose avec moi ?

Aie sous la main une copie de ton CV, ta lettre de motivation et de quoi noter.

 

Encore des questions ? Contacte ton conseiller Forem ou participe à un atelier organisé par le Carrefour Emploi Formation Orientation.